Laos

Keep Travelling // Nong Khiaw & Muang Ngoy

13 décembre 2016
keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde
Novembre 2016

Ravis de notre première expérience au Laos, nous nous élançons très motivés en direction de deux petits villages du nord-est connus pour leur tranquillité: Nong Khiaw et Muang Ngoy.

Bon certes, ils sont réputés tranquilles mais la route est encore longue pour y arriver: un tuk-tuk pour aller à la station de bus, puis un bus pendant 5h jusqu’à Pak-Mong, et encore un minibus pour nous rendre à Nong Kiaw 1h et enfin un dernier Tuk-Tuk. On vous a déjà parlé de la mafia laotienne des tuk-tuk? 😉 Malgré tout l’inconfort, ces voyages sont plutôt agréables car nous serpentons au travers des petites montagnes laotiennes et profitons de magnifiques paysages. C’est aussi l’occasion de discuter avec d’autre voyageurs et de faire de belles rencontres, notamment avec une italienne Sofia et un néerlandais Chris, avec qui nous passeront les 4 prochains jours, jusqu’à Luang Prabang.

Nous avions réservé à la Sunrise Guest House pour une première nuit. Le confort de notre cabane était correcte même si nous n’avions pas de lavabo (allez savoir pourquoi!) mais la vue au petit matin dans le transat était juste incroyable !

Que faire à Nong Khiaw?

Nong Kiaw est séparé en deux par la rivière Na Mou et relié par un pont qui est un vrai lieu de rencontres. Oui nous avons pu observer de nombreux laotiens s’arrêter sur ce pont pour y papoter, mater la vue… La vie se déroule sur les deux berges et se passe très tranquillement… Oui les laotiens sont vraiment à la cool…

Concrètement, nous nous sommes concentrés sur ne rien faire, en nous baladant le long de l’eau et en profitant de notre hamac. Après Luang Namtha et le trek, nous avions besoin de souffler un peu! Fatiguante notre vie, je ne vous le fais pas dire!

 

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

Rue principale de Nong Khiaw

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

Tranquille…

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

le port de Nong Khiaw avec tous les mêmes bateaux typiquement laotiens

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

Pêcheur vu d’en haut!

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

le fameux pont reliant les 2 berges de Nong Khiaw

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

Tiff le regard dans le vide

Bon nous nous sommes quand même motivés pour grimper sur un magnifique point de vue à l’heure du coucher de soleil. La montée dure 1h, à l’arrivée nous ne sommes pas les seuls, mais la vue à 360 degrés vaut vraiment le coup. C’est magique, la rivière serpentant entre le village et les montagnes rend le tout majestueux! N’oubliez pas de monter une petite bière bien fraîche pour en profiter au maximum et de prendre une frontale pour la descente car le soleil sera couché et elle vous sera bien utile.

Comptez 20 000 kips par personne pour accéder au point de vue. En échange, vous aurez droit à un bâton pour vous aider et une bouteille d’eau (bon celle-ci on ne l’a pas eu).

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

Point de départ de l’ascension

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

un mignon petit bonhomme nous donnant nos bâtons

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

tout est dit…

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

gopro, keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

avec nos acolytes Sofia et Chris

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

le soleil s’est couché, il est l’heure de redescendre

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

vue à 360° à couper le souffle

Il y a aussi plusieurs agences auprès desquelles vous pouvez réserver un trek ( comme Green discovery ou Tiger trail) dans la même veine que ce que nous avions fait à Luang Namtha. Un des tours les plus prisé est une balade d’une journée en kayak pour aller voir les 100 cascades. On ne l’a pas testé car multiplier les activités revient assez chère mais ça doit être assez chouette!

Après avoir délicieusement dîner au Coco Garden avec nos deux compères ( le tout arrosé d’un petit Lao-Lao, l’eau de vie de riz local) nous avons décidé de partir le lendemain pour un village un peu plus au Nord qui répond au nom imprononçable de Muang-Ngoy.

Muang Ngoy ou la croisière s’amuse…

Un petit déjeuner de Delilah’s dans le ventre (petit café très sympa de backpackers dans la rue principale), nous sommes allés attendre le ferry ( soit une barque de bois qui prend l’eau) pendant une bonne demi-heure avant qu’il se décide à partir direction Muang Ngoy à 1h15 de là. Quand on vous dit qu’il prenait l’eau et bien ce n’est pas une blague… La moitié des passagers ont dû changer de bateau, mais pas nous qui sommes restés avec 4 autres personnes et les bagages. Les enfants ont eu le droit de changer de bateau aussi, ce qui nous a pas franchement rassuré. Mais finalement nous n’avons pas eu le choix et après avoir écopé 5 minutes, le départ a été donné.

300 mètres plus loin le bateau s’amarre à la rive ( comprendre un autochtone attrape un bamboo sur le bord pour tenir le bateau ) … petit moment de flottement  … blabla en laotien … ah on a perdu l’hélice.

Tout va bien, le mécanicien ( un jeune homme sûrement pas majeur mais comme beaucoup de laotiens travaillant en fait) nous répare ça en 5 minutes et nous voilà repartis. Le trajet s’avère magique. La vue est splendide et on ne se lasse pas de regarder le paysage: entre les animaux “pépouzes” au bord de l’eau, les pêcheurs, les petits villages, les barques chargées à ras bord…

Petite astuce: ne mettez pas vos sacs en premiers car ils seront surement un peu mouillés et pensez à votre protection de pluie pour ce dernier !

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

rassurés??? euh…

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

et c’est parti!

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

Port de Muang Ngoy (la méchante est en doudoune sur la photo grrr)

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

notre chauffeur

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

barque chargée sur la rivière

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

Arrivés au village, nous débarquons tous ensemble et sommes un peu agressés par les différentes Guest Houses qui veulent nous vendre leur chambre… Cela a généralement le don d’énerver Charly et là pas manquer. On vous conseille d’éviter la très agressive Riverview guesthouse ( vous ne pouvez pas la rater la demoiselle est mariée à un suédois et est très désagréable et surtout dénigre tous ces collègues. Une vraie p***). Ils possèdent aussi le restaurant où il y a buffet à volonté pour 30 000 kips. On l’a testé pour un petit dej, la quantité est là mais la qualité très moyenne. Après avoir fait le tour, nous sommes finalement retournés tout près du débarcadère chez une petite mamie et sa fille adorable (Saylom Guest House) . Un joli bungalow avec vue sur la rivière!

Nous avions juste prévu de passer la journée et repartir le lendemain, donc nous nous sommes empressés de partir direction un petit village d’une minorité ethnique, le village Ba Na, à quelques kilomètres.

Le chemin est très facile, une route en terre assez large pour que véhicules et scooters puissent passer mais rassurez-vous nous n’en croiserons pas beaucoup. En chemin, nous devrons nous acquitter d’un péage pour traverser un petit pont. Une taxe “phalang” (=touriste) censée être reversée pour la préservation de la région et des ethnies. Dans ce cas là alors…

Les paysages sont magnifiques, entre formations karstiques et grands champs de rizières. D’ailleurs nous sommes tombés pendant la récolte du riz et les rizières étaient complètement asséchées. Après les rizières très vertes de Bali, ça nous change mais ça n’en reste pas moins magique. Ca donne un aspect totalement différent mais on valide complètement! Ca nous a permis de voir des dizaines et des dizaines de paysans s’affairer. Cette période étant hyper importante pour eux. C’est leur principal revenu de l’année.

Après 1h30 de marche sans avoir croisé grand monde, nous avons fait un petit tour discret dans le village où tout le monde nous sourit et nous dit bonjour. Ayant faim, nous nous arrêtons dans l’unique homestay du village pour manger un délicieux plat de riz frit. Mais quand on vous dit délicieux, c’était le meilleur riz frit qu’on ait mangé depuis 2 mois et demi: un petit goût fumé qui nous fait presque penser à un risotto. La nourriture italienne commencerait-elle à nous manquer un peu? Bon Charles dit aussi que c’est peut-être parce que nous avions très faim et à 2 doigts de l’hypo que nous l’avons trouvé délicieux. Tiff persiste et signe: elle pense vraiment que c’était le meilleur riz frit du monde et pense avoir trouvé THE bonne adresse!! 🙂

Puis il est l’heure de rentrer, après avoir au préalable papoté avec un groupe de français de l’âge de nos parents partis en trek quelques jours dans la région. On papote on papote en oubliant presque que la nuit tombe tôt au Laos! Donc on repart en mode “marche rapide” en ne se lassant toujours pas d’admirer les rizières à la lumière du coucher de soleil. Soleil qui a disparu depuis un moment derrière les montagnes mais qui laisse une couleur magnifique. Puis à un moment la nuit tombe mais heureusement on avait tout prévu et on rentre avec nos frontales en croisant les vaches de retour des champs elles aussi dans la nuit.

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

en route pour la découverte des alentours de Muang Ngoy

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

des enfants du village

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

les rizières sèches

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

entre rizières et formations karstiques

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

des canards s’éclatant comme des fous avec un arrosoir

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

Retour des champs

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

des petits cochons se promenant tranquillement dans le village

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

dans le village

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

chili en train de sécher

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

oui des rizières et des montagnes karstiques!!!

Nous avons vraiment kiffé ces 2 villages, avec une petite préférence pour le deuxième.  Nous y reviendrons c’est sûr mais davantage de jours. De là, nous pouvons vraiment profiter de magnifiques treks, d’une atmosphère paisible et de laotiens à la cool et avec un grand sourire!! Bref nous les recommandons absolument!!

 

xoxo

Tiff & Charly


INFOS PRATIQUES

Nong Khiaw

Pour dormir

Sunrise Guest House : petite cabane avec hamac et vue sur la rivière pour 80 000 kips par nuit pour deux. Apparemment négociable parfois à 70 000 kips

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

Pépouze dans notre cabane

Pour manger

Dee: Restaurant Indien pas trop cher juste à côté de la Guest House. Le personnel n’est pas très souriant mais les plats sont délicieux et respecte notre budget de backpackers

Comptez autour de 80 000 kips pour 2 plats indiens + naans

Coco : Délicieux restaurant un peu plus cher que la street food mais qui réalise  d’excellents plats. Même les pâtes sont bonnes si vous voulez faire une pause de la cuisine laotienne, l’endroit est parfait. La vaisselle est raffinée, ça faisait un moment que nous n’avions pas vu ça (oui on s’émerveille de tout petit rien).

Comptez autour de 120 000 kips pour 2 plats (dont des pâtes), bières et lao lao!! 🙂 Plat de pâtes autour de 40-50 000 kips

Delilahs : Excellent pour prendre un petit déjeuner (mention spéciale pour le petit déjeuner israélien (Shakshuka) composé d’oeufs, de sauce tomate cuisinée, d »oignons… Conseillé par 2 israéliens rencontrés là bas, c’est un délice. C’est l’occasion de rencontrer d’autres backpackers si vous voulez partir en trek. Fait aussi office d’auberge de jeunesse, on peut profiter d’un billard et d’une librairie!

Comptez entre 60 et 80 000 kips pour 2 petits déjeuners avec boisson

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

Delilah’s Café

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

l’heure du petit déjeuner!

Muang Ngoy

Pour dormir

Saylom Guest House: 60 000 kips pour une cabane avec hamac et vue sur la rivière. Sûrement négociable pour beaucoup moins mais comme on ne restait qu’un nuit on n’a pas été trop durs.

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

Terrasse de notre cabane

Pour manger

Homestay du village Ban Na pour un super riz frit avec vue sur les rizières. On peut aussi y dormir et si vous avez l’occasion de rester quelques jours sur Muang Ngoy, on pense que ça vaut vraiment le coup de le faire pour profiter des magnifiques paysages et du calme qui règne dans ces villages.

25 000 kips le riz frit et avec vue

keeptimeforblabla, lao, laos, tourdumonde

the famous one!! <3

Pour venir dans ces villages

De Luang Namtha à Nong Khiaw:

  • prendre un tuk-tuk jusqu’à la station de bus: 15 000 kips par personne. Nous l’avons récupéré dans la rue quand ils ramenaient d’autres personnes. Normalement le prix est de 10 000 kips mais bon c’était déjà négocié comme ça.
  • prendre ensuite un bus jusqu’à Pak Mong: le nôtre était à 9h. c’est celui qui va à Luang Prabang. Comptez 80 000 kips par personne pour Pak-Mong et 5h de trajet ou 100 000 kips jusqu’à Luang Prabang, 7-8h de trajet.
  • Ensuite mini-van avec 6 personnes pour 25 000 kips par personne pour 1h de trajet qui nous dépose à la station de bus de Nong Khiaw. Oui oui même un village a une station de bus à quelques kilomètres de son centre!
  • Et enfin un tuk-tuk qui nous déposera à notre Guest House: 5 000 kips par personne pour 5 minutes de trajet

De Nong Khiaw à Muang Ngoy:

  • pour y aller, prendre un bateau qui part tous les jours à 11h pour 25 000 kips par personne. Le trajet dure environ 1h.
  • pour revenir, même prix, même temps mais pas même heure. Le bateau est à 9h30.

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Michel & Evelyne 14 décembre 2016 at 8 h 00 min

    Encore super article qui nous fait rêver !!!!
    Quelle chance vous avez!!

  • Reply Keeptimeforblabla 14 décembre 2016 at 8 h 03 min

    Merci Evelyne ! On est toujours très content quand tu nous dis que cela te fait voyager 😉 bisous

  • Reply Julie 19 décembre 2016 at 8 h 10 min

    Moi aussi je veux y aller au Laos!!!!!!!!!!! Et Lou se fera des mini copains comme lui

  • Leave a Reply