Philippines

Keep Travelling // Siargao

27 février 2017
2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde
Décembre 2016

Siargao ! Notre gros coup de coeur en Asie ! Nous avons longtemps hésité avant d’y aller. Lors de nos préparatifs, nous y pensions car c’est une très belle destination surf avec un spot mondialement connu ( Cloud 9 ) puis en regardant de plus près, on s’est dit “ah mais c’est loin quand même”, “qu’est ce qu’on va y faire si on ne fait pas que surfer ? “… Donc elle était un peu sortie de notre tête.

Puis nous sommes tombés sur cet article d’Amélie pour Nomad Junkies, et vu aussi de nombreuses photos de Clo et Clem à Siargao, et là patatra… Siargao est revenu hanté nos esprits… Apparemment c’était une destination encore pas trop touristique, peu de personnes y vont car c’est assez loin et il semblait y avoir pas mal de choses à faire, autre que le surf. Notre choix était donc fait: nous irons à Siargao. Mais…

Quelques jours avant, on découvre que la saison des pluies débute en décembre pour cette partie là des Philippines (donc l’inverse d’une bonne partie de l’archipel)… le stress total car on vient de se ruiner pour prendre nos billets d’avion. Oui car se rendre à Siargao est une petite mission (on vous explique le mic mac plus bas).

Donc on se renseigne, regarde la météo,  on lit des blogs, on check Instagram et finalement on n’est plus sûr de rien… mais on a pris nos billets donc c’est parti! Par contre, comme il est conseillé par tout le monde de ne pas prendre de billets retour, on s’est dit qu’on pourrait toujours écourter si la météo est vraiment toute pourrie! Quelle grande idée on a eu 😉  On y est finalement resté près de 2 semaines.

« La magie de cette ile »

On a très vite été absorbé par la magie de cette île, et la gentillesse de sa population.  Imaginez : le premier jour de notre arrivée, notre hôte Jing nous propose un cours de surf dans l’après midi. Nous n’avions encore rien vu de l’île, pas loué de scooter, ni même vraiment défait nos sacs, que l’on se retrouve à 3 sur sa moto en tongs et débardeurs, les boards sur le côté. On traverse pendant 20 minutes des paysages justes fantastiques… mangroves et palmeraies naturelles… Après une dernière marche de 10 minutes dans la jungle, nous arrivons à “Secret spot” où seuls quelques surfeurs s’essayent sur une jolie gauche au bord d’un reef avec pour vue des cocotiers à l’infini. Après 2h de surf, un coucher de soleil, une petite cabanes tenus par des locaux qui fournissent noix de coco et gâteau de banane, nous avons réalisé que nous étions bel et bien arrivés au paradis…

Niveau surf, nous n’avions pas forcément la condition donc nous étions un peu ridicules ce jour là mais le mal était fait ! Cet endroit magique deviendra notre routine pour 10 prochains jours… Et malgré la répétition, les écorchures sur les rochers, les oursins, nous n’avons pas regretté une seconde.

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

la plage de « Secret Spot »

Que fait-on donc à Siargao?

Tellement de choses ! Que vous aimiez les rizières, les plages vierges, les island hoping (tour d’île en île), le paddle, le kite, le surf bien sûr, le yoga, le vélo, la farniente, les combats de coqs, ou chanter à l’église le dimanche…. il y en a vraiment pour tous les goûts.

Le surf

Même si nous nous sommes concentrés sur un seul spot de surf, parfait pour notre niveau, il y a pas mal de spots à Siargao qui raviront les débutants comme les plus expérimentés. Il y en a pas mal accessibles uniquement après quelques minutes en bateau. Et même si les vagues avaient l’air grosses de ce que nous avons entendu, l’expérience avait l’air vraiment très cool. Vous pouvez aussi aller observer les surfeurs affronter les gros rouleaux sur le spot de Cloud 9. Et n’hésitez pas à prendre des cours chez Jing’s Place. Vous vous lèverez à tous les coups. Tiff en a pris 2 au début du séjour et vu qu’elle était poussée (oui c’est pas du jeu mais ça fait tellement du bien au moral), elle n’a jamais pris autant de vagues de sa vie… une vingtaine en une heure. Le kiff absolu!!!! Et puis n’oubliez pas de surfer au moment du coucher de soleil, ça reste un moment magique.

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

Spot de Cloud 9

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

notre scooter et nos boards

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

la traversée de la jungle avant « Secret Spot »

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

Se balader au milieu des rizières

Les rizières représentent la culture principale avec les noix de coco sur l’île. Vous pourrez en apercevoir à perte de vue. N’hésitez pas à vous arrêter pour les admirer et discuter avec les paysans philippins. ils vous expliqueront avec plaisir comment ça marche. Ils sont très fiers de leur île donc c’est ultra chouette de partager ça avec eux. Et puis, ils parlent anglais donc plus d’excuse pour ne pas échanger avec eux.

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

Un philippin et son fils très fier de leurs rizières et voulant absolument qu’on les prenne en photo devant

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

Coucher de soleil sur les rizières

Faire du « Island hoping » !!!

C’est assez commun dans toutes les Philippines. Il est toujours possible de partir pour la journée à la découverte d’îles. Vous passerez toute la journée sur le bateau allant d’île en île, à se baigner dans des eaux turquoises, à snorkeler (= à nager avec masque et tuba), à glander, à déguster des merveilleux poissons, découvrir leurs plats locaux et admirer un coucher de soleil en rentrant. On vous reparle très vite de celui qu’on a fait mais ce fut une journée magique.

Pas mal de tours sont organisés. Il vous suffit de demander à votre hôtel et ils auront forcément une excursion à vous proposer. Vous pouvez aussi tout simplement aller au port et organiser l’excursion avec un pêcheur. On vous en dit plus très vite

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

Daku Island

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

Naked Island

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

Guyam Island

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

notre bateau pour la journée

Découvrir une des piscines naturelles la plus folle qu’on ait vu: Magpupungko Beach

Elle est uniquement accessible en marée basse. Bon si comme nous, vous ne vous êtes pas renseignés, c’est pas très grave, vous devrez juste patienter quelques heures. Ce jour là, on arrive vers 13h mais la “piscine” ne sera accessible qu’à partir de 15h30/16h… Bon ok on va devoir poireauter sur la plage, sous un soleil de plomb, à manger un poulet adobo (spécialité de l’île), en discutant avec Ally, notre prof de yoga suisse rencontrée dans la matinée… dure notre vie!!

Bref…puis arrive le moment de découvrir ce bijou!! Et waouhhhhhhh l’endroit est plus que magnifique, on voit au loin les vagues se casser juste avant la “piscine”… Même les locaux habitués sont sans voix, et adorent venir ici. On se retrouve donc tous à l’eau, à sauter des rochers, à dire des “waouh” toutes les 5 minutes…

Comptez 60 pesos philippins pour l’entrée par personne (environ 1,2€)

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

la fameuse « rockpool’

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

Découvrir un lagon “waouh”: le Sugba lagoon

Oui désolé d’utiliser “waouh’ toutes les 5 lignes mais on vous avait prévenu, Siargao est un gros coup de coeur. Après 1h de scooter dans des paysages magnifiques, un bateau pendant 45 minutes traversant la mangrove et des villages vivant sur l’eau, vous arrivez à un petit paradis: le Sugba lagoon. Une eau turquoise, où locaux et touristes se côtoient, font griller ensemble leurs poissons pour le midi, sautent du plongeoir, font du paddle, crient en sautant…

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

c’est parti pour 45 minutes de bateau à travers la mangrove

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

village sur l’eau

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

Prendre un cours de yoga avec Ally au Kermit Hotel

Après le cours à Luang Prabang, nous voulions tenter une nouvelle fois des cours de yoga. En plus, il parait que c’est parfait pour se remettre des courbatures du surf… Nous voilà donc partis pour le cours de 9h au Kermit Hotel à 2 pas de notre guest house. Et là on rencontre Ally, une suisse venue en vacances l’année d’avant à Siargao et qui est tombée amoureuse de cet endroit. Elle est donc revenue s’installer là depuis quelques mois (on se rendra compte que c’est le cas de pas mal d’occidentaux sur l’île). On ne sera que 2 au cours, c’est plutôt chouette et on discute pas mal. Nous voilà donc se donnant rendez vous pour aller à Rockpool (l’autre nom pour la « piscine » à marée basse, cf. plus haut si vous ne suivez pas) plus tard dans la journée.

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

Ally, notre prof de yoga!

Célébrer Noël dans un esprit familial même à des milliers de kilomètres de nos proches

Nous logions chez Jing’s place. Jing a 6 enfants, est un des pasteurs de l’église protestante évangélique, est un des premiers surfeurs de l’île et s’occupe avec sa femme Jasmine des enfants défavorisés et des veuves de l’île. Dès notre 1er jour, lui et sa femme nous ont invité à célébrer Noël avec eux, leurs amis, leur famille, toutes les personnes logeant chez eux… Nous voilà donc tous ensemble (au moins 60 personnes) le 23 au soir partageant le repas offert par Jing et Jasmine, du poisson, du cochon grillé “lechon”, et tous un tas d’autres plats très savoureux… Plein de jeux étaient organisés, on a même fait un “Secret Santa” qui consiste à faire un cadeau à une personne tirée au sort. Nous voilà donc offrir des mini-cadeaux et en recevoir également… un très beau et bon moment. On s’est finalement dit qu’ici ils avaient tout compris: finalement Noël c’est le partage avec les gens qu’on aime ou même des étrangers tout en se rappelant de la chance qu’on a d’être réunis tous ensemble.

« Oh happy days « 

Ils sont tellement gentils qu’on ira même avec eux à la messe de Noël, le dimanche 25 matin. Et là on découvre une approche différente: ils chantent, ils rigolent, font du karaoké, ils parlent tous entre eux, ils tapent dans les mains… ils célèbrent Dieu en le clamant haut et fort et sont heureux d’être ensemble. Franchement ça en était émouvant… qu’on y croit ou non d’ailleurs.

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

tout le monde s’était mis sur son 31

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

Merry Christmas!! Notre premier Noel à la plage!

Partir au hasard en scooter découvrir l’île et croiser des enfants vous souriant et vous faisant coucou à chaque virage

Partir en scooter vous permettra non seulement de voir des paysages à couper le souffle mais vous pourrez aussi rencontrer des tas d’enfants, qui vous sourient tout le temps, qui essayent de taper dans vos mains, qui vous font des coucous à ne plus en finir! Oui nous ça nous fait chavirer nos petits coeurs.

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

des filles rencontrées sur la route lors d’un stop au bord des rizières

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

les enfants du « gérant » de la petite cabane de « Secret Spot »

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

voici le genre de paysage sur lequel vous tomberez en fin de journée

Partager les activités avec des locaux

Car oui, toutes les activités ne sont pas réservées aux touristes. Nous y étions pendant les vacances de Noël et on s’est retrouvé de nombreuses fois avec des philippins. Ca nous a fait du bien, ça change de la Thaïlande où on sent souvent que les activités ne sont réservées qu’aux “toutou”. Ca fait du bien parfois ne pas juste être un porte-monnaie sur patte! Et les philippins sont adorables, ils veulent échanger avec vous, vous faire découvrir les merveilles de leur île, vous faire goûter leur spécialité…

2017, dream big, keeptimeforblabla, philippines, siargao, tourdumonde

Enfin on vous livre quelques tips pour profiter à 100% de votre séjour à Siargao

Tips n°1: Ne pas prendre de billets de retour. Que ce soit parce que vous voulez rester plus longtemps en cas de gros coup de coeur ou que la pluie vient vous enquiquiner, vous serez flexible sur votre date de départ de Siargao. Le prix des billets d’avions reste raisonnables même à la dernière minute. Ca serait dommage de regretter non?

Tips n°2: Siargao ne disposant pas de tour de contrôle, les avions ne peuvent pas se poser ou décoller certains jours (mauvaise visibilité, trop de vent, pluie diluvienne…).  Si vous décidez de repartir en avion, laissez-vous un jour de marge avant votre vol international.

Tips n°3: louez un scooter pour être libre de faire ce qu’il vous chante. Si vous le prenez sur plusieurs jours, vous en aurez un pour environ 300 pesos (à peine 6 euros) la journée et vous vous sentirez tellement libres, roulant les cheveux au vent (euh les mamans, ne lisez pas ce qui va suivre… les casques sont en option là bas voire inexistants)

Tips n°4: si vous voulez sortir un peu, il y a des soirées tous les soirs de prévu et ça change d’endroit tous les jours. par exemple, le vendredi soir la soirée se passe au Viento Del Mar.

Tips n’°5: parlez et échangez avec les locaux. Les philippins parlent très bien anglais car c’est leur 2e langue officielle. Donc les échanges n’en sont que facilités et c’est super agréable!

 

Alors tentés? En tout cas, c’est sûr qu’on reviendra faire un tour sur cette île pour profiter de cette vie paisible.

Promis on vous reparle de Siargao très vite.

xoxo

Tiff & Charly


INFOS PRATIQUES

Comment aller à Siargao?

Alors là il vous suffit d’avoir un peu de temps.

Nous on venait de Bangkok, donc on a pris un vol jusqu’à Manille, puis un jusqu’à Cebu et ensuite jusqu’à Siargao. En un peu moins d’une journée, vous y êtes.

Y aussi l’option ferry de nuit de Cebu jusqu’à Surigao et puis un autre bateau jusqu’à Siargao. C’est l’option la moins chère mais ça vous prend plus de temps. Et nous n’avons pas entendu que du bien des bateaux philippins. Il paraît que la population philippine est assez fataliste donc en gros s’il arrive quelque chose dans le bateau, c’est parce que Dieu l’aura voulu et non parce que l’entretien n’est pas fait.

PS: depuis ce début de mois des vols directs depuis Manille ont commencés (en espérant que ce ne soit pas trop l’invasion)

Où dormir à Siargao?

Y a pas mal d’endroits. Nous on a choisi un endroit assez cheap, Jing’s Place, avec chambre et SDB commune avec eau froide pour 600 pesos par nuit. Il faisait beau et chaud donc ca l’a fait mais si vous voulez plus de confort, vous pouvez surement avoir des chambres avec SDB autour de 1000 pesos sur l’île.

Un hôtel qui avait l’air chouette, c’est le Kermit surf Hotel, vous dormez dans des petits bungalows au milieu des palmiers avec une petite ambiance surf

 

 

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply Michel & Evelyne 27 février 2017 at 14 h 52 min

    Article encore fantastique , donnant envie ..
    Vous nous vendez du rêve….

  • Reply Vagueetvent 1 mars 2017 at 11 h 27 min

    Ca donne très envie d’y aller !

  • Reply Flo et Rémy 7 avril 2017 at 23 h 51 min

    Superbe! Les photos sont magnifiques! Une destination à rajouter à sa liste des « un jour peut être! ». Dommage que nous ne nous soyions pas croisés en NZ. Et hate de continuer à suivre vos aventures!

    • Reply Keeptimeforblabla 8 avril 2017 at 13 h 19 min

      Merci pour le message trop gentil ! On suivait votre instagram pour les petits spots sympas ! On se croisera peut être dans un prochain pays

  • Reply Port Barton | Keeptime for blabla, love & travel 29 mai 2017 at 22 h 03 min

    […] nos 2 semaines passées à Siargao, il était temps de découvrir une nouvelle île. Direction l’île de Palawan et notre 1er stop […]

  • Reply Excursions Siargao | Keeptime for blabla, love & travel 11 juin 2017 at 20 h 17 min

    […] si vous avez aimé notre premier article sur Siargao, on vous en dit maintenant un peu plus sur comment organiser ses excursions à Siargao. Comment, […]

  • Reply Julie 11 novembre 2017 at 22 h 56 min

    Bonsoir !
    Je pars bientot aux philippines et on m’a beaucoup vanté les mérites de Siargao, malheureusement notre voyage est au mois de décembre et j’ai pu lire que c’était un mois défavorable pour se rendre sur l’ile.
    Qu’en pensez vous, vous qui avez été sur l’ile en décembre ? Nous ne restons que 10 jours aux philippines.
    Merci beaucoup !

    • Reply Keeptimeforblabla 11 novembre 2017 at 23 h 05 min

      Hello Julie, effectivement c est un peu mousson a cette période. On est arrivé sous la pluie et on en a eu souvent chaque nuit un peu de pluie. Après ça reste aléatoire mais en 15 jours on a pas trop été gêné. Il fait très chaud, humide dans tous les cas. Pas sur que ça vous aide à prendre une décision

  • Reply Angéline 5 décembre 2017 at 16 h 05 min

    Vos photos sont magnifiques et votre article top ! J’ai prévu d’aller à Siargao surfer en mars et votre article m’a vraiment rendu encore plus impatiente !
    Par contre, pour le surf, j’ai un peu peur d’affronter les énormes vagues et les reefbreak alors vos photos de surf ont l’air d’être à un endroit vraiment sympa. Ce serait possible d’en savoir plus sur l’ Secret spot ? il se trouve où ? Je voudrais réserver un logement assez proche d’un spot comme celui ci n’étant pas une pro du 2roues+rack
    Merci pour votre atricle !!

    • Reply Keeptimeforblabla 5 décembre 2017 at 19 h 23 min

      Salut Angeline ! Effectivement y a pas mal de reef break ( même secret spot) mais certains sont moins dangereux que d autre. Y a des spots pour débutants et petits niveaux comme nous sans problèmes. Secret spot et les petits spots de repli autour sont accessibles uniquement en scooter mais tu iras jamais seul sur les spots donc d autres pourront t emmener. Pour aller à pied aux spots il faut être à côté de cloud 9. À gauche du spot y a des petits spots mignons

    Leave a Reply