Indonésie

Keep Travelling // les îles Gili

3 mars 2017
Octobre 2016

On nous avait beaucoup parlé des îles Gili avant de partir et nous étions plutôt excités à l’idée d’y passer quelques jours. Plusieurs îles entourées d’eau turquoise ne pouvaient que nous faire rêver. Bon même si l’endroit reste un vrai paradis, on pense que deux jours suffisent pour profiter de ces toutes petites îles. En tout cas, ça nous a suffi. Et on s’excuse par avance, nous n’avons pas beaucoup des photos de ces îles, et celles qu’on a sont prises à l’Iphone ou à la Go Pro. Oui on était fainéants ces 2 jours là. 😉

 

Les îles Gili sont composées de 3 îles: Trawangan, Meno et Air.  Si vous vous rendez là bas, vous pouvez facilement changer d’île et faire les 3 en 2-3 jours.  De notre côté, nous sommes restés 2 jours et 2 nuits sur Gili Air.

« Vous trouverez sûrement votre bonheur sur une de ces îles »

Voici quelques explications pour choisir l’île qui correspond à vos envies.

Gili Trawangan: la plus grosse et la plus fêtarde. Même si ce n’est pas la full moon, la rue principale et les plages aux alentours regorgent de bars pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit. Mais les plages abondent et il est facile de faire du snorkeling depuis le rivage. Les tortues de mers ne sont qu’à quelques brasses.  On vous la conseille si vous êtes entre potes ou que vous avez envie de plages la journée et de fête le soir.

Gili Meno: la plus petite et la plus sauvage. Il n’y a pas grand chose à faire à part prendre son temps et profiter des plages. Les hébergements ne sont pas nombreux non plus. On y est passé rapidement lors d’un tour de snorkeling (ndlr: cela veut dire plonger en masque et tuba pour ceux qui ne suivent pas). Elle est souvent recommandée pour les amoureux en voyages de noce qui veulent être au calme et “célébrer leur amour”.

Gili Air: notre préférée et celle où on a séjourné. Un peu plus grande que Meno, elle concentre davantage de restaurants et hôtels mais reste très calme le soir. Un bon compromis pour ceux qui souhaitent un peu de calme mais un peu d’activité quand même.

 

Bon à savoir

# Il n’y a pas de voitures sur ces îles mais des charrettes tirées par des chevaux qui roulent comme des dingues. Vaut mieux ne pas être sur leur route. Cela nous a fait un peu de peine pour les animaux qui ne sont pas bien traités. Donc si vous pouvez éviter de prendre ces charrettes c’est mieux. Et puis dites vous que la marche ne sera jamais très longue ou sinon louez des vélos.

# Mieux vaut prendre un peu de liquide avant, car le distributeur n’est pas toujours au meilleur de sa forme.

# Comme partout à Bali, Il vous sera toujours possible de réserver des tours pour le lendemain matin la veille au soir. 😉  Par contre à part en basse saison, les prix sont entendus d’une échoppe à l’autre et restent plus difficiles à négocier que sur Bali.

# Les îles Gili sont musulmanes. Et même s’ils sont très tolérants, évitez de vous promener en maillot dans les rues par respect pour les habitants.

# Évitez de traverser l’île la nuit. En effet, quelques jeunes locaux profitent un peu trop de la drogue et l’alcool et zonent à certain endroits de l’île. Ce n’est pas dangereux dans les rues éclairées mais il fait nuit noire dans pas mal de zones. On apercevra d’ailleurs pas mal de panneaux proposant des champignons. On est pas du genre alarmiste mais ça craint un peu plus que Bali la nuit. 😉

 

Nos bonnes adresses

# Fantastic Gili Hostel: On est arrivé sur l’île sans rien réserver et on s’est retrouvé à la première auberge de jeunesse. Pour être honnête, on s’est trompé et on voulait à l’autre auberge de jeunesse mais celle-ci était juste avant! 😉  Mais elle était très bien. On logeait dans des petites cabanes en bambou: 3 petits lits en bas et un lit double à l’étage. On a eu de la chance, on a eu la pagode pour nous tous seuls. N’hésitez pas à demander à visiter pour etre sur que cela vous convient 😉

Comptez 180 000 roupies indonésiennes pour 1 nuit

# Un joli café “Girl Power” , le Gili Bliss (https://www.instagram.com/gilibliss_giliair/) ! Certes un peu plus cher mais Suki, la propriétaire de l’établissement, est une des rares à mettre en avant les produits naturels ainsi que la place de la femme dans une société assez machiste. L’équipe est composée uniquement de femmes avec une énergie folle. Passez lui dire bonjour et profiter d’un super “Bowl” ou café délicieux. PS: elle adore papoter et les ananas 😉  (tout comme Tiff, donc elles ne pouvaient que bien s’entendre)

Charles

 

# Warung Tenda Biru Bakso: une petite adresse locale, située dans une petite rue au milieu de l’île. On peut y manger de délicieux Martabak: une sorte de grosse crêpe très fine fourrée avec plusieurs ingrédients (un peu comme dans une quiche). C’est tenu par 2 frères, dont un qui travaille la journée à notre auberge de jeunesse. Ils sont adorables. L’ambiance est locale, c’est copieux et c’est pas cher. Vous verrez les autres habitants de l’île venir chercher leur repas du soir. Allez-y et vous pourrez même mettre un petit mot sur une grande ardoise en souvenir.

Comptez environ 20 000 roupies (soit même pas 1,5 euros) le martabak

 

On a testé

Même si les îles sont toutes petites et que le “chill” est de rigueur, plusieurs activités s’offrent à vous.

Une sortie snorkeling à la journée avec des arrêts sur 4 spots entre les 3 îles. Le midi, on s’arrête sur Meno pour manger un morceau ( non compris et un peu cher car ce sont leur potes 😉 ) . Même si cela reste très touristique, c’est le moyen le moins cher d’avoir un bel aperçu des 3 îles et d’aller snorkeler. Cette sortie snorkeling nous aura permis de voir nos premières tortues!! Bon certes c’était un peu la foire autour de la tortue. Après les coraux sont pas mal endommagés car les indonésiens pêchent encore à la dynamite donc ce n’est pas là que vous verrez les plus beaux coraux mais bon on ne va quand même pas faire nos difficiles pour notre premier snorkeling du voyage.

Comptez 100 000 roupies indonésiennes par personne avec équipements compris. Tous les tours se valent donc discutez avec certaines et choisissez au feeling. Ou demandez à votre hôtel de vous organiser tout ça. Ca ne vous reviendra pas plus cher. Départ à 9H30 et retour vers 14H30. De quoi chiller encore un peu après.

Rinjani, bali, gopro, indonésie, keeptimeforblabla, tourdumonde

Rinjani, bali, gopro, indonésie, keeptimeforblabla, tourdumonde

Rinjani, bali, gopro, indonésie, keeptimeforblabla, tourdumonde

 

On a aussi assisté à un coucher de soleil de dingue ! Au nord de Gili Air, profitez d’un des bars de la plage. Vous ne pourrez pas les louper car ils installent tous des poufs sur la plage 1h avant le coucher du soleil. Venez juste un peu d’avance pour en chopper un. Pour le prix d’une bière ou d’un jus de fruit, vous pourrez vous relaxer et vous jetez dans l’eau chaude tout en regardant le soleil se coucher derrière le mont Agung. Franchement un des meilleurs couchers de soleil qu’on ait vu.

Charles, Rinjani, Tiff, bali, gopro, indonésie, keeptimeforblabla, tourdumonde

Rinjani, bali, gopro, indonésie, keeptimeforblabla, tourdumonde

Rinjani, bali, gopro, indonésie, keeptimeforblabla, tourdumonde

 

Vous pouvez aussi faire le tour des îles à pied le long des plages et vous arrêtez quand bon vous semble. Elle est pas belle la vie!

 

Et aussi booker votre tour pour le Rinjani 😉  On vous en parlera dans un prochain article mais vous pouvez réserver votre excursion pour le volcan Rinjani directement depuis les Gili. C’était le moyen le plus simple pour y accéder.

 

On n’a pas testé mais vous pouvez aussi:

# Faire de la plongée: apparemment il est très simple d’y passer son niveau 1 de plongée (PADI ou SSI) et il y a même des écoles francophones. Cela vous reviendra autour de 360€ plus l’hébergement. Cela reste plus cher que sur Koh Tao en Thaïlande, mais cela reste un bon deal. Les fonds marins sont plus abîmés qu’à d’autres endroits de la planète mais ça reste quand même un très bon spot selon les dires des personnes ayant déjà plongé là bas.

# Faire une croisière: au départ des Gili, il existe toutes sortes de croisières: soit autour des îles gili, soit jusqu’aux îles Flores ou Komodo. La dernière est parait-il vraiment à faire. C’est sûr, on la tentera la prochaine fois.

 

Notre ressenti

De très jolies îles avec des plages sympa mais les coraux restent très endommagés et les indonésiens ne vous sensibilisent pas du tout sur le sujet (bon en même temps personne ne les sensibilise non plus). C’est bien dommage car ils sont en train de gâcher un joli coin où plus personne ne se rendra d’ici quelques années s’ils continuent ainsi (on vous passe les détails des déchetteries à ciel ouvert en plein milieu des îles). Si vous devez faire un choix, on ne peut que vous conseiller de vous rendre plutôt sur la magnifique et encore vierge île de Nusa Penida. La plongée et le snorkeling ne seront que plus beaux et les habitants bien plus accueillants. On vous en reparle très bientôt.

Mais si vous avez prévu d’y faire un tour, ne vous inquiétez pas les îles Gili restent une escale très sympa avant ou après avoir grimpé le Rinjani sur Lombok 😉 . Ne prévoyez juste pas d’y rester trop longtemps.

 

xoxo

Tiff & Charly


INFOS PRATIQUES

Pour aller sur les iles Gili: vous pouvez prendre un “fast boat” (= bateau qui fait la traversée en 2-3h où on est tous serrés comme des sardines et qui fait un boucan d’enfer à cause des 4 moteurs à l’arrière) à Padangbai. Il y a pas mal de compagnies qui font cette traversée donc à vous de voir laquelle choisir selon les tarifs annoncés. Par contre renseignez vous sur celles à éviter car certaines ne sont pas top au niveau sécurité.

Comptez autour de 200 000 roupies indonésiennes la traversée aller par personne (comprenant le pick-up à votre hôtel le plus souvent).

Il y aussi un ferry qui va jusqu’à Lombok, puis un bus pour rejoindre le bon port pour les îles Gili et ensuite reprendre un bateau pour atteindre les îles Gili. Cela vous prendra plus de temps, genre 8h mais ce sera surement plus calme et plus local. Par contre en terme de coût, le tout cumulé ce sera juste un petit moins cher.

 

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply