Colombie

Keep Travelling // Cali, capitale de la salsa

17 juillet 2017
Juin 2017

Maintenant qu’on a partagé avec vous les secrets de la street food colombienne, on va vous raconter un peu la ville de Cali.

On la connaissait de nom à cause de la série Narcos et du fameux cartel de Cali. On avait aussi entendu dire qu’elle faisait parti des villes les plus dangereuses du monde. Je crois que nos mamans aussi l’avaient entendu car elles étaient un peu inquiètes lorsqu’on leur a dit qu’on allait par là bas. On ne te remercie pas Bernardo!!

Bref on connaissait finalement très peu de choses sur Cali et on vous rassure tout de suite Cali n’est plus la même: plus de cartel, plus de drogue (enfin pas qu’on ait vu) et elle n’est plus du tout aussi dangereuse qu’auparavant. On a même été plutôt charmé par cette ville, ses habitants, ses airs de salsa qu’on entend à longueur de journée, son marché plein de couleurs et de mets goûtus, son animation les soirs de week-end…

On a fait 5 jours là bas, on aurait pu en faire moins mais on avait bien besoin de se reposer après nos 3 vols de nuit pour rejoindre la Colombie.

On logeait dans le quartier de San Antonio, un quartier où la plupart des touristes viennent: un quartier hyper sympa, plein de couleurs, avec des petits hôtels ou hostels très mignons, des restaurants et cafés très chouettes et juste à côté du très animé parc de San Antonio. En plus d’avoir une vue sur toute la ville de Cali, le parc est très animé les soirs de week-end. Tous les colombiens s’y retrouvent pour pique-niquer, boire des coups. Une très bonne ambiance règne sur ce quartier.

 

Que faire à Cali?

> Apprendre la salsa

> Aller au marché et découvrir la street food

> Monter sur la colline des Tres Cruces

> Chiller (=glander et profiter) dans les cafés trop mignons de San Antonio

> Se perdre dans la jungle à San Cipriano

On ne va pas vous faire une liste exhaustive des activités à faire à Cali car on n’a pas visité de fond en comble la ville et architecturalement parlant Cali n’est pas non plus la plus belle ville du monde. Bon faut vous l’avouer en même temps, on n’a pas encore trouvé de concurrente sérieuse à Paris. #chauvinpasdutout

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

Apprendre la salsa

Une des choses les plus importantes à savoir sur Cali, c’est qu’on est ici dans la capitale mondiale de la salsa. Et ce n’est pas juste une revendication en l’air. A longueur de journée, on entend des airs de salsa et le soir, au moment de sortir, vous trouverez à 90% des clubs pour danser de la salsa. Ceux qui veulent autre chose auront un peu de mal à trouver. Ils ne rigolent vraiment pas avec ça. C’est assez impressionnant car tout le monde à Cali sait danser la salsa. Et même si on ne sait absolument pas le faire, c’est trop chouette de regarder les colombiens danser, c’est même assez beau. On pourrait rester des heures à les regarder et c’est surtout toutes les générations qui dansent: des plus jeunes aux vieux qui maîtrisent grave… et tout le monde danse ensemble.

Et puis vu qu’on en avait marre d’être assis sur nos chaises à regarder, on a décidé de prendre des cours de salsa à notre auberge. La plupart des auberges le propose. On commencera même par des cours gratuits en groupe, proposés tous les soirs de semaine par notre auberge à 19h. On peut être assez nombreux donc c’est amusant même si c’est un peu le foutoir. On a décidé de prendre également quelques cours privés. On en a pris 2 pour apprendre quelques pas à faire en couple. Du coup à la fin, on pouvait un peu danser, même si on se cachait un peu dans les coins car on faisait toujours pâle figure par rapport aux colombiens.

Voici nos 3 adresses pour aller danser la salsa dans l’ordre qu’on a préféré:

> la Topa Tolondra: un club de salsa classe où les gens masterisent la salsa. En soir de semaine, y a du monde mais ce n’est pas blindé. Il paraît que les soirs de week-end c’est un peu plus dur de bouger son popotin tellement il y en a à l’action!

Comptez 5000 pesos l’entrée par personne

> El Rincon de Heberth: un garage en bord de route qui ne paye pas de mine. Tu peux boire des bières dehors sur des tables installées sur la “terrasse” en béton et aller danser quand bon te semble. Les gens sont tous hyper chill. On n’y est allé grâce à un colombien de notre auberge et on a kiffé. C’est là qu’on s’est rendu compte que les colombiens ne se prenaient vraiment pas la tête, n’allaient pas danser pour se montrer mais juste pour kiffer.

Entrée gratuite. Ouvert uniquement du mercredi au samedi

> Tin Tin Deo: club également très connu à Cali mais on a trouvé ça moins sympa. Le niveau n’était pas aussi bon que dans les 2 adresses précédentes, en tout cas le soir où nous y étions: plus d’occidentaux donc moins de niveau! Oui on devient exigeant quand on regarde de la salsa. 😉

Comptez 10 000 pesos l’entrée si vous venez de notre auberge sinon 15 000 pesos avec une boisson

 

Aller au marché et découvrir la street food

On vous en a parlé dans un article précédent mais ça vaut vraiment le coup d’aller y faire un tour pour découvrir toutes les merveilles que la Colombie a à offrir. Ne pas hésiter à tester les stands de rue également: c’est pas cher et puis c’est hyper bon. Vous découvrirez ces stands tout au long de votre voyage en Colombie.

2017, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour 

Monter sur la colline Tres Cruces

Bon on vous dit ça mais on ne l’a pas fait car le seul jour où on s’est motivé pour le faire, ben il faisait tout gris. Mais il paraît que la vue de cette colline est très chouette: une vue sur tout Cali. Par contre attention cette balade est à faire uniquement le matin car c’est là qu’il y a plus de monde et l’après-midi ce n’est pas très sûr. Vous pourriez rencontrer quelques personnes mal intentionnées. C’est pas nous qui le disons mais la police et tous les habitants de Cali. 

La colline vue de la ville:

2017, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

Chiller dans les cafés trop mignons de San Antonio

On a vraiment adoré le quartier où on logeait et en grande partie grâce à ces petites adresses.

Corinne Café

On est tombé dessus par hasard, dans une maison sur plusieurs étages et ça a été un coup de coeur. La décoration est trop stylée, les jus sont à tomber, le café aussi pour pas très cher, le personnel est hyper sympa aussi. Toujours à coeur de savoir si tout va bien. En même temps c’est un peu le cas de tous les colombiens qu’on croise. Mention spéciale aussi au bagel aux champignons et bleu ainsi qu’à leur pizza. Enfin, ils viennent d’ouvrir à l’étage une petite boutique toute mignonne avec plein de petites pépites.

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

Tierra Dentro

Un bar/restaurant chill avec également une très jolie déco et une terrasse à tomber: des bancs et des tables faits en palette (la nouvelle lubie de Tiff) qui donne sur un énorme jardin. Le soir où nous y étions, une soirée organisée par une amicale américaine avait lieu et avait privatisé avec le jardin avec DJ. Les sandwichs et les pâtes y sont très bonnes. Le tout tenu par des femmes adorables.

 

Pita Majita

Un restaurant avec un petit patio: en plein San Antonio, ils proposent un déjeuner à 10 000 pesos colombiens avec soupe, plat du jour, petit dessert + un jus frais. Une super affaire qui remplit bien le ventre. A la carte, il y également de très bonnes pitas, un très bon houmous!

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

Se perdre dans la jungle à San Cipriano

A 2h30 de Cali, San Cipriano est un petit village perdu dans la jungle du Choco. Un dépaysement total et une belle aventure. Vous pouvez y aller à la journée grâce à une excursion organisée par votre hostel ou sur 2 jours comme nous. On vous raconte tout ça très vite!! 😉

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

Cali n’était donc pas forcément une ville où on pensait rester longtemps et finalement on s’y est senti très bien. Ca a été une très bonne surprise et une très bonne entrée en matière de la Colombie et si vous avez l’occasion, n’hésitez pas à y passer quelques jours pour aller danser de la salsa. C’est pas tous les jours qu’on se retrouve dans la capitale mondiale de cette danse. On sent qu’on va beaucoup aimer ce pays.

 

xoxo

Tiff & Charly


INFORMATIONS PRATIQUES

1 euro = 3350 pesos colombiens

 

Pour dormir: idéalement dans le quartier de San Antonio

El Viajero Hostel: hostel avec piscine hyper cool. Il y a des dortoirs et des chambres doubles. Même si c’est un peu un “party” hostel, l’ambiance est très cool et quand le couvre feu sonne, l’endroit est très tranquille. Les espaces communs sont très propres et la piscine est parfaite pour chiller.

Comptez 96000 pesos la chambre double avec salle de bain partagée.

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Lydia 17 juillet 2017 at 9 h 03 min

    belle découverte, les photos sont magnifiques !

  • Leave a Reply