Colombie

Keep Travelling // Salento & Filandia dans l’Eje cafetero

29 juillet 2017
Juin 2017

Notre seconde étape en Colombie après Cali et San Cipriano: Salento ou l’Eje Cafetero appelé le triangle du café entre les villes de Manizales, Armenia et Pereira.

Salento est un village très coloré, où il fait bon vivre, et plutôt touristique le weekend avec un nombre important de Colombiens des alentours. Un village qui attire les touristes pour ses fincas (fermes) de café mais aussi pour les activités que l’on peut y faire: vélo, rando, balades à cheval, et surtout pour la fameuse vallée de Cocora et ses palmiers de cires de plus de 60m de haut.

On a passé 3 jours à Salento et on a pris notre temps. On en a profité pour se balader tranquillement dans la ville, visiter une Finca, mais pas n’importe laquelle, randonner dans la vallée de Cocora et nous rendre une journée à Filandia.

Pour organiser toutes ses activités, c’est assez simple. Il suffit de demander à votre hôtel des informations, ils pourront même tout vous organiser. Nous on a pas mal discuté avec les serveurs du restaurant The Brunch (pas très colombien mais tellement bon et sympa), ils nous ont donné plein de précieux conseils. On vous reparle plus bas de cet endroit.

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

 

Vallée de Cocora

Départ à l’aube pour récupérer une jeep Willys (les taxis collectifs de la ville) sur la place centrale et après 30 minutes de route sinueuse, nous arrivons en vue de la vallée. Ca s’annonce très très beau. On commence par la partie basse et on prend directement le petit chemin à droite qui s’enfonce dans la forêt.

Le début est assez épique ! Le chemin, où se côtoie randonneurs et promeneurs à cheval, est défoncé et totalement boueux ! La première partie est très sportive et on fait de notre mieux pour ne pas tremper nos chaussures et tout simplement ne pas s’aplatir par terre. On s’abstient de payer le péage que l’on tente de nous imposer. Certes c’est que 2000 pesos par personne mais ce péage n’est pas légal car il s’agit d’un parc national gratuit… C’est les serveurs colombiens de The Brunch qui nous ont expliqué ça. Du coup on l’explique calmement au monsieur qui tente de nous expliquer qu’on est sur propriété privée blablabla… vu qu’on continue à lui dire que ce n’est pas légal et qu’on ne paiera pas, le mec fait style qu’il appelle la police…. Mais nous, on est des rebelles donc on continue. Bon et puis on se dit qu’au pire un de ses potes viendra à cheval nous réclamer l’argent plus loin…

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

Ensuite s’enchaine une suite incroyable de ponts de singes (on vous a déjà dit qu’on adorait les ponts de singe?) et de petites escalades le long de la rivière avant d’arriver après environ 2h à la ferme aux Colibris, premier stop de notre rando.

La ferme aux Colibris porte bien son nom car en échange de 5000 pesos par personne on peut déguster un “ Tinto “ (ou un chocolat chaud) et son fromage tout en observant des colibris et autres oiseaux par dizaines. Bien évidemment ces petits colibris ne sont pas en cage mais simplement attirés par les fleurs et le climat particulier de ce fond de vallée. Ils sont franchement trop mignons et même Tiff, qui n’est pas une grande fan absolue des oiseaux, fond! On pourrait passer des heures à les regarder.

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

Après cette pause bien méritée, on redescend un peu le chemin parcouru et on se tape une montée raide comme on aime afin de basculer dans la fameuse vallée de Cocora. Et là c’est  une vue du tonnerre avec des centaines de palmiers de cires ou Las Palmas de cera del Quindío. Il s’agit d’une espèce assez rare qui ne poussent que dans de très rares endroits dans le monde et à haute altitude. Ils ont pour caractéristique de pouvoir atteindre près de 70m de haut et il s’agit des plus hauts palmiers au monde.

Sur le retour on mange notre pique-nique au milieu des palmiers de The Brunch qui nous ont réservés une surprise : un petit mot doux accompagné de chewing-gum, et d’un jus d’orange gratuit quand on retourne chez eux. On restera un moment à admirer les palmiers, à admirer la vue et tout ce vert autour de nous!! Franchement ca fait surement parti des plus beaux paysages qu’on ait vu depuis qu’on est parti.

Sur le dernier kilomètre, on croisera de nombreux colombiens à cheval. Oui une des caractéristiques des sud-américains en général n’est pas le sport… Ils adorent en regarder mais pour ce qui est d’en faire, ce n’est pas trop leur fort. Ils vont toujours prendre la voiture pour faire quelques centaines de mètres alors faire une grande randonnée?? Non ce n’est pas pour eux. Ils sont donc tous sur des chevaux en piteux état, soit dit en passant, pour aller voir les fameux palmiers de cire. C’est là qu’on se dit qu’on est content d’avoir commencé la journée tôt et d’avoir commencé par l’autre côté hyper calme.

Pour rentrer, on prend la 1ère jeep Willys qui rentre au village. On est chanceux on en a une direct car on est samedi et il y a pas mal de monde. Sinon il se peut que vous attendiez un peu jusqu’à ce que la jeep soit remplie.

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

Visiter une finca de café

Nous voulions visiter une Finca de Café pour en savoir un peu plus sur le fameux sésame colombien. A notre habitude, nous avons cherché pour dénicher une petite ferme qui se démarque des grosses usines touristiques du centre. Eh bien on n’a pas été déçu de notre visite dans la finca Momota !

Une nouvelle ferme construit sur les principes de la permaculture, avec la création de bosquets. C’est le pari assez fou que ce sont lancés un couple de barcelonnais d’origine qui ont repris cette ferme il y a presque deux ans. Quand ils ont repris la ferme, il y avait déjà pas mal de plants: 5000. Ils ont donc tout repris en essayant d’appliquer le principe de la permaculture.

On a eu droit a une super visite privée pendant plus de deux heures sur comment cultiver du café, la permaculture, les différents types de culture et plein d’autres choses. C’est assez impression de voir le travail abattu et tout ce qui reste encore à faire. On apprend par exemple que qui dit café dit bananier pour faire de l’ombre aux plants de café, de les protéger de la maladie du soleil mais aussi pour les nutriments qu’ils peuvent apporter à la terre. On nous explique aussi la différence entre arabica qui se fait ici en altitude et robusta. Dans le grand principe de la permaculture, on retrouve pas mal d’arbres fruitiers, de légumes dans toute la plantation au milieu des plants de café. On apprend également qu’on ramasse les fruits du café tout au long de l’année, dès qu’ils sont rouges et le tout à la main. Un sacré boulot. Et pour couronner le tout, toute la plantation est en pente donc on vous laisse imaginer le chantier. Clara nous détaillera également le processus de fabrication: de la récolte, à la séparation de la pulpe et du grain, de la sélection des grains (la 1ère qualité ira pour l’exportation et la 2nde et 3e qualité ira pour les colombiens et le Nescafé), du séchage des grains au soleil puis ensuite la torréfaction plus ou moins forte.

Et pour finir, une super dégustation. On remercie encore Clara et Oriol pour leur temps et on leur souhaite le meilleur pour la suite.

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

La cité coloniale de Filandia

Encore plus petit que Salento, Filandia se situe à 45 mn de bus et vaut vraiment le détour. Il s’agit d’un village colonial avec énormément de couleurs et une place principale très agréable. On y était un dimanche et c’était littéralement rempli de colombiens (on était les seuls blanc européens) qui sortaient en famille et envahissaient cafés et restaurants.

On vous avoue qu’on n’a pas fait grand chose à part manger, boire des cafés et se reposer à la colombienne. Ce qui consiste à regarder les gens passer tout en étant assis sur un banc. Une activité qu’aurait bien aimé le grand père de Charly.

Un petit séjour très agréable avec des gens adorables et vraiment heureux de vivre… en encore ce n’est rien par rapport à Jardin, une autre ville du café plus proche de Medellin dont on vous parle bientôt.

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

 

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

5 petites anecdotes sur ce qu’il faut retenir sur la Colombie et le café:

1- Les Colombiens exportent quasi la totalité de leur café de premier choix ( sous forme de grains verts qui sont torréfiés à l’étranger)

2 – La Colombie produit beaucoup de café de type Arabica: un arbuste de café moins résistant, qui ne pousse qu’en altitude, et doit être ombragé pour ne pas subir de maladies. D’où son prix plus élevé.

3- Les Colombiens ne sont finalement pas des grand connaisseurs du café car ils importent le leur du Pérou ou boivent une seconde qualité.

4 – Les cafés que l’on boit en Colombie sont moyennement torréfiés contrairement à chez nous où le café est hautement torréfié, ce qui le rend plus amer et réduit ses propriétés gustatives d’après les experts colombiens.  

5 – Les cafés que vous dégusterez en Colombie sont principalement des “tintos” : ce sont des cafés filtres ou très allongés moyennement torréfiés que vous payerez entre 500 et 1000 pesos ( soit entre 15 et 30 centimes)

 

xoxo

Tiff & Charly


INFORMATIONS PRATIQUES

 

1 euro = 3350 pesos colombiens

Transports:

> Pour venir de Cali

Prendre un bus jusqu’à Armenia puis un autre bus jusqu’à Salento

Comptez 22 000 pesos par personne pour aller jusqu’à Armenia puis 4200 pesos d’Armenia à Salento.

 

> Pour la vallée de Cocora

Jeep Willys: Elles partent toutes les heures à partir de 6h30 mais si vous êtes un groupe vous pourrez forcément en réserver une pour vous.

3800 pesos par personne

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

> De Salento à Filandia

Vous aurez besoin de prendre 2 bus. le 1er vous déposera en bord de route à Tres Cruces pour ensuite prendre un autre bus pour Filandia.

5000 pesos par personne pour tout le trajet

Pour manger:

> Plein de food trucks pas chers regroupés à l’entrée de Salento

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

> The Brunch, nourriture un peu américaine, mais très diverse et bien copieuse. Une mention spéciale pour le brownie beurre de cacahuète. Les serveurs sont adorables, le wifi marche super bien.

Comptez entre 15000 et 20000 pesos le burger, 13000 le pique-nique (c’est assez copieux, on en a pris un pour deux) et 3500 pesos le jus de fruits.

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

> A Filandia, la petite place couverte dans la rue principale avec sa restauration rapide

2017, colombia, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

Où loger:

Nous étions à El Viajero (et oui encore). La vue est vraiment top et les chambres super confortables. Par contre le wifi ne marche pas très bien.

Comptez 87 000 pesos par nuit pour une chambre double avec salle de bains privative + petit déjeuner

2017, colombie, dreambig, keeptimeforblabla, tourdumonde, worldtour

> On peut aller dormir dans la maison des colibris ! Ca a l’air top et pas cher (30 000 pour deux avec pension complète il nous semble). Possibilité de réserver par téléphone ou en arrivant à l’improviste.

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Evelyne 29 juillet 2017 at 7 h 42 min

    Encore magnifique.
    Très boueux ! !! Vs n êtes pas tombes!!!

    • Reply Keeptimeforblabla 29 juillet 2017 at 7 h 44 min

      Merci ! Eh bien pas du tout car on tient plutot bien sur nos deux jambes. Enfin plus Tiffanie que moi souvent ahah

  • Reply Isa 29 juillet 2017 at 16 h 13 min

    Très bel article ! Toutes ces couleurs sont incroyables ! On attend le prochain avec impatience…

  • Leave a Reply